L’espace asiatique

Direction l’Asie avec les pandas roux, l’île des gibbons et le bassin tactile des carpes Koï!

panda roux 3Début avril 2015, un couple de pandas roux, Lira et Yunnan, a pris ses quartiers au zoo. Deux « grosses peluches » qui peuvent désormais profiter de leur nouvel environnement, créé spécialement pour eux par l’équipe du zoo. Cet espace est un des éléments de l’agrandissement de la zone asiatique, qui réserve d’autres surprises!…

 

 

panda 1

De 4 à 6 kg, le panda roux est un membre de l’ordre des carnivores. Malgré sa ressemblance avec les membres de la famille des ratons laveurs ou des ours, les dernières recherches l’ont classé dans la famille des Ailuridés. Le panda roux est donc omnivore et sa principale alimentation est constituée de feuilles de bambous! Cette espèce est originaire d’Asie et vit principalement dans les chaînes montagneuses de l’Himalaya.

 

Sans titre-1 copieEn 2014, un couple de gibbons à favoris roux(une femelle provenant de Bratislava – Slovaquie — et un mâle de Doué-la-Fontaine — France) a pris possession de son nouvel espace.
Sur 5 000 m2, d’importants travaux de terrassements et une rivière artificielle, ont donné le jour à l’île aux gibbons. Une maison en bambou a été spécialement conçue en fonction de la locomotion spécifique des gibbons. L’île est d’une superficie de 350 m2. Plusieurs agrès de 7 à 8 mètres reliés par des cordes permettent au couple de s’élancer dans les airs comme ils aiment ! Indah et Yang ont une maison de nuit, ils y accèdent par un tunnel, ensuite… c’est top secret.

Les gibbons à favoris roux (Hylobates gabriellae) sont des primates évoluant dans les forêts du Laos, du Cambodge et du Viêtnam. Ils sont gravement menacés d’extinction du fait de la déforestation de leur milieu naturel et du braconnage. Cette espèce est gérée par un Plan d’Élevage Européen (EEP).

iMG_2262

 

Les gibbons à favoris roux ont la particularité de naître tous blancs. Puis, en grandissant, leur pelage change : les mâles deviennent noirs tandis que les femelles restent blanches !

 

 

 

DSCN2461Enfin, nouveau temps fort également cette année avec la création d’un bassin sub-aquatique tactile pour découvrir les carpes Koï dans l’extension de la zone asiatique.

Le petit+: les enfants et les plus grands, pourront certes admirer, mais aussi essayer de toucher les carpes Koï, voire même de les « caresser »!

 

_MG_9560

 

Nouveauté!

Petits et grands peuvent désormais comparer leur agilité en essayant d’évoluer, comme le gibbon, sur une nouvelle structure de jeux très ludique!