Les jardins thématiques

Du Jardin des 3 continents au Jardin exotique

Le visiteur qui emprunte l’entrée Ouest du parc pénètre d’emblée dans la forêt tropicale. Il est directement plongé dans l’ambiance…

A l’abri des grandes feuilles de Catalpa ou d’Ailanthus, il progresse vers le bush australien et déambule entre graminées et eucalyptus. Quelques pas encore…direction la Polynésie avec ses palmiers, bananiers et bambous aux feuilles de toutes tailles. Près des bungalows en bois (abris pique-nique), le grand bassin fleuri expose ses nénuphars. Le jardin des 3 continents tient les promesses de son nom et conduit le visiteur vers le jardin exotique de l’accueil. Entre bananiers, bambous sacrés, palmiers et catalpas, quelques aras au plumage chatoyant donnent le ton…la visite de Champrépus peut commencer. Direction la passerelle en bois…

Membre du Club des parcs et jardins de Normandie depuis 2004, le parc offre une association unique entre le monde animal et le monde végétal.

Le jardin asiatique

C’est le début d’un nouvel aménagement pour des espèces asiatiques comme le gibbon à favoris roux ou le panda roux. Pour l’heure, des Musella, appelés « Lotus d’or » au Yuman, des Stewartia aux fleurs de camélia ou des bouleaux à l’écorce très spéciale, s’épanouissent au milieu de la jeune bambouseraie.

La volière tropicale

Éclats de couleurs dans les jardins de la zone subtropicale. Première immersion dans la volière sud-américaine: les rouge, jaune, vert, bleu éclatants des aras et l’écarlate des ibis, jaillissent du vert des fougères arborescentes.

Le marais des flamants

Pendant ce temps, imperturbables, les flamants du Chili se déplacent lentement dans le marais qui leur est dédié. Leur démarche délicate n’a d’égal que le raffinement de la flore qui les entoure: prêles salicaires, myosotis et iris…

Le jardin des plantes à parfum

A deux pas de la mini ferme, on peut se laisser enivrer par les azalées, rhododendrons, lilas et camélias qui exhalent leurs subtils parfums. Bienvenue au jardin des senteurs…

Les jardins sauvages malgaches

C’est bien connu: tout pousse à Madagascar. Tout pousse aussi – ou presque – dans le « Madagascar » de Champrépus: gousses bleues des Descaisneas et imposantes feuilles d’Ailanthus se déploient autour des bassins fleuris. Le parfum de l’aubépine de l’Aponogeton accompagne le visiteur au gré de sa déambulation. Dépaysement garanti pour ce paradis des lémuriens!

Le jardin des graminées

Robiniers, faux-acacias et amorphas se mêlent aux miscanthus, stipas et pennisetum…Ces graminées (ou encore appelées Poacées) sont une famille végétale extrêmement cosmopolite. On les trouve sur tous les continents, y compris en Antarctique, depuis les zones équatoriales jusqu’aux cercles polaires et depuis les bords de mer jusqu’au sommet des montagnes. Ainsi le jardin des graminées est devenu le royaume des animaux d’Afrique où les girafes cohabitent avec les zèbres de Grant, les autruches, les oryx algazelle et les antilopes damalisques.

Entre terres australes et jardin des exubérances

Le décor, type bush australien, met en scène des végétaux aux feuilles très larges et découpées avec ses belles graminées et ses eucalyptus. Le visiteur arrive au pays de Nono le manchot et ses acolytes, les manchots du Cap. Il nous invite à découvrir ses « copains », les wallabies de Bennett, les coatis et les chiens de prairie.

Découvrez le dernier reportage réalisé sur les jardins zoologiques de Champrépus